L'épiphanie vu d'ailleurs

Ma première expérience de la galette des rois date d’il y a dix ans, alors que je venais d’arriver en France. Des amis m’avaient invité à boire le café, et la maîtresse de maison avait préparé une sorte de gâteau que je ne connaissais pas et qui trônait au centre de la table. On m’expliqua que chaque année, pour l’épiphanie, on se retrouvait pour manger cette “galette des rois”, tradition qui m’était inconnue. Curieux et intéressé, j’observai cette coutume attentivement. Cela commence avec la coupe et la distribution de parts bien mesurées aux invités. Pour cela, tous les enfants vont sous la table et nomment tour à tour les convives tandis que la personne qui fait le service choisit à chaque nom cité une part prise au hasard dans la galette. Je goûtai ma part, et trouvai cette galette de pâte feuilletée fourrée à la frangipane simple, mais bonne. Puis, je mordis dans quelque chose de dur que, par politesse, je plaçai discrètement dans ma serviette. En y regardant de plus près, je m’aperçus que c’était une fève en porcelaine peinte à la main. Mon voisin de table, qui avait observé ma découverte, plaça alors une couronne sur ma tête et les autres me déclarèrent « roi du jour. »
-J.M., États-Unis

Envoyez-nous vos témoignages de l’épiphanie

Contactez-nous

Informations de contact

  • Qui êtes-vous ?

    Particulier Professionnel

* Champs obligatoires



Continuer vos achats